first_img Le plan donne corps au mandat du ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, qui consiste à contribuer au bien-être et à la prospérité des communautés hétérogènes et créatives de la Nouvelle-Écosse par la promotion, le développement, la préservation et la célébration de la culture, du patrimoine, de l’identité et des langues de la province. « La culture favorise les économies et les collectivités à l’échelle mondiale, affirme Pamela Scott-Crace, présidente du Conseil de leadership pour la création en Nouvelle-Écosse. À l’échelle de la province, nous avons une abondance de ressources culturelles, et ce plan est une merveilleuse première étape permettant à notre travail avec le gouvernement de mettre au premier plan le dynamisme culturel au profit de tous les Néo-Écossais. » « Les Mi’kmaq ont une culture très riche et distincte; nous formons la culture fondatrice de ce qui est aujourd’hui la Nouvelle-Écosse, déclare le chef Wilbert Marshall, chef responsable de la culture, du patrimoine et de l’archéologie pour l’Assemblée des chefs mi’kmaw de la Nouvelle-Écosse. Il était important pour nous de participer pleinement au développement des éléments mi’kmaw de ce plan. » La mise en œuvre des mesures prévues dans le plan dépendra de la coopération, de l’engagement et du soutien mutuel des ministères gouvernementaux, des intervenants et des Néo-Écossais. Certaines mesures sont déjà en cours alors que d’autres débuteront cette année ou l’année prochaine, et se poursuivront pendant des années à venir. « Le gouvernement reconnaît qu’une culture dynamique offre ses propres récompenses dans la vie de tous, déclare Tony Ince, ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine. La culture peut jouer un rôle encore plus important dans la croissance économique et dans la prospérité, à l’échelle de la province. » Dans le cadre du processus de consultation en vue de la rédaction du plan, le gouvernement a communiqué avec des milliers de Néo-Écossais et avec 188 organismes culturels à l’échelle de la province. La culture contribue à l’économie de la Nouvelle-Écosse à hauteur de 949 millions de dollars et emploie près de 14 000 personnes, ce qui représente 2,7 % du produit intérieur brut provincial et trois pour cent de tous les emplois en Nouvelle-Écosse. Pour obtenir plus d’information et pour consulter le plan intégral, consultez le www.novascotia.ca/culture/fr. Promotion de la culture mi’kmaw Promotion de la créativité et de l’innovation Renforcement de l’éducation, des partenariats et de la compréhension Promotion de la diversité culturelle Excellence de l’intendance culturelle Sensibilisation au secteur de la culture et à sa croissance économique Le gouvernement mettra l’accent sur le secteur culturel, l’économie de la création et les communautés diverses de la province dans le cadre du Plan d’action pour la culture de la Nouvelle-Écosse : Créativité et communauté, lancé aujourd’hui 22 février. Le Plan d’action pour la culture, premier plan complet pour la culture en Nouvelle-Écosse, met l’accent sur six thèmes qui offrent au gouvernement des mesures spécifiques, des priorités stratégiques et des critères visant à guider la prise de décisions. « Notre culture est ce qui rend notre province unique. Il s’agit d’un avantage concurrentiel qui doit être célébré, faire l’objet d’investissements, être élargi et être exporté, souligne le premier ministre Stephen McNeil. La culture nous relie en tant que peuple, nous rend plus forts et nous aide à bâtir une province où tout le monde a l’occasion d’atteindre son plein potentiel. » Les thèmes sont les suivants :last_img